Tags

Le concept original de Baroness Jeanne pour les tapisseries.

Le concept original de Baroness Jeanne pour les tapisseries.

Deux magnifiques tapisseries seront en exposition à la célébration de nos 50 ans. Ce projet est l’idée de Baroness Jeanne de Robin de l’Île du Dragon Dormant.  Chaque tapisseries affiche les armoiries du Roi ou Reine, entourées par les armoiries personnelles de nos  premiers 100 Rois et Reines. La Lignée Royale commence dans le coin supérieur gauche de chaque tapisserie et continue dans le sens horaire. La grandeur totale de chaque panneau est de 54″ par 60″, et les armoiries personnelles sont chacunes de 2″ de large par 2.4″ de haut.   Les motifs individuels et l’entièreté de l’arrière-plan sont brodés avec le point de couvent, un point de couchage, utilisant la soie pour les petits éléments et la laine pour les éléments plus grands.   Quand vous verrez les tapisseries en personne, regardez-les de près pour discerner les détails que vous ne pouvez voir de loin.  Le panneau des Rois sera presque complet. Le panneau des Reines nécessite encore du travail, et Baroness Jeanne encourage tous et chacun a venir y travailler, peu importe leur niveau d’expérience – elle sera heureuse d’enseigner le point a tous les intéressés.

Pendant l’élaboration des tapisseries, Baroness Jeanne a recueilli toutes les armoiries personnelles de notre Royauté, et elle a rendu la liste disponible pour consultation ici .

Questions pour Baroness Jeanne:

Quelques armoiries brodées par Baroness Jeanne, pendant une rencontre de la Guilde du dé d'Athéna a Pennsic 2011.

Quelques armoiries brodées par Baroness Jeanne, pendant une rencontre de la Guilde du dé d’Athéna a Pennsic 2011.

Q: Quand avez-vous eu l’idée pour ce projet, et quand le travail as t’il commencé?

R: La  debut du project eté avril  2010, avec le blason de Comtesse Alethea, mais je n’ai pas bien concu le projet.   L’origine était que je voulais quelque chose portatif pour broder pendant mon trajet au travail, qui fait parti d’un plus gros projet, donc je n’aurais pas besoin de trouver quelque chose différent a chaque deux semaines. Ce n’est qu’en 2011 que je me suis assis et que j’ai bien planifié les tapisseries et que j’ai réalisé l’énormité du projet.

Q: Aviez-vous originellement prévu de faire tout le travail individuellement, ou aviez-vous toujours prévu d’impliquer d’autres brodeurs?

R: À la mi-2011, lorsque j’ai correctement planifié le projet, j’ai défini 9 plans de rechange. Le plan E impliquait d’autres brodereuse si les tapisseries n’avaient pas suffisamment progressé. En octobre 2016, j’ai ouvert le Tapisserie de la Reine à d’autres collaborateurs.

Un Tygre de l'Est, brodé par Baroness Jeanne, utilisé comme remplissage pour le coin d'une bordure.

Un Tygre de l’Est, brodé par Baroness Jeanne, utilisé comme remplissage pour le coin d’une bordure.

Q: Combien des personnes différentes ont travaillé sur le projet?

R: Plus que 50.

Q: Avez-vous une idée du nombre d’heures investies dans ce projet? Qu’en est-il du temps moyen pour compléter un écu?

R: J’ai fait un choix conscient au début de ne pas compter les heures, mais c’est dans les milliers. L’individu blason varient considérablement, je dirais que 12-15 heures est une bonne moyenne.

Q: Combien d’écus ont été perdus et remplacés?

R: Aie. Vieilles blessures. 17 blason ont été perdus à Panteria. J’ai perdu un de Brion dans le bus l’année dernière, et j’ai soit mal compté ou égaré un Gregor. Il y avait aussi quelques kits qui sont sortis et nous avons perdu la trace de (ou perdu par USPS).

Q: Combien de Rois et Reines n’ont pas d’armoiries enregistrées?

R: Douze, bien que plusieurs d’entre eux utilisent un blason qui n’est pas enregistré, et plusieurs autres utilisent autre chose que leur enregistrement.

Baroness Jeanne expose la tapisserie des Rois pendant Pennsic 2017.

Baroness Jeanne expose la tapisserie des Rois pendant Pennsic 2017.

Q: Quelle quantité de lin et de soie ont été utilisés pour produire les tapisseries?

R: Beaucoup? J’ai acheté le fil sur des bobines de 1/2 lb, avec 1 lb pour la laine violet.. Il reste à peu près 1/4 de livre sur violet, et il reste une bonne partie de la Reine à broder.

Q: Avez-vous payé pour tous les matériaux vous-même?

R: Oui. Quelques retours d’impôt sont rentrées dans l’achat.

Q: Comment espérez-vous que les tapisseries seront utilisées après les célébrations du 50ème anniversaire ?

R: J’espère que les Royals voyageront avec eux et continueront à les afficher.

Q: Quels ont été les  plus grands défis pour ce projet ?

R: Le plus grand défi était de trouver les blasons. Mon objectif était “les armes tels qu’ils ont été utilisés à Crown Tourney”. Beaucoup de nos Ducs ont enregistré leurs armes des années (décennies) après leur règne. Certains ont enregistré  une variante proche, mais ont continué à utiliser leur blason d’origine, d’autres ont changé de blason au fil des ans, parfois plusieurs fois. L’archiviste de Laurel a été très utile pour retrouver les soumissions originales, mais les illustrations de certaines des soumissions des années 60 et 70 ont l’air d’avoir été dessinées par moi.

Baroness Jeanne travaillant sur la tapisserie des Reines pendant Pennsic 2017.

Baroness Jeanne travaillant sur la tapisserie des Reines pendant Pennsic 2017.

Q: Quelles anecdotes pouvez-vous nous partager ?

R: Je regrette de ne pas avoir écrit les histoires qui ont été partagées avec moi, et plusieurs de ces personnes sont décédées depuis. Malheureusement, ceux qui sont restés dans ma mémoire ne sont pas adaptés à la consommation publique.

Intro, questions and captions translated by Lady Sorcha Dhorcha; Baroness Jeanne kindly provided her responses in both French and English.
Reporting by Lady Phaedra and Mistress Ygraine from the Gazette staff.
Designs and Tyger photo by Baroness Jeanne de Robin.
Other photos by Mistress Ygraine of Kellswood.